COMMENT SAVOIR A QUI ON PARLE ?

COMMENT SAVOIR A QUI ON PARLE ?

Il convient de désépaissir de problème, car c’en est un. Il y a trop  de fantasmes autour du pendule, trop de mysticités, faisons le point.

Si vous désirez faire parler les esprits, appeler des âmes, ce qui revient à faire « tourner les tables » prenez d’infimes  précautions, protégez-vous,  soyez en forme car les possessions sont toujours sur des personnes vulnérables mentalement, si vous êtres fatigué physiquement, vous l’êtes aussi mentalement, ça va avec, et de fait, vous leur facilitez le travail en laissant une porte grande ouverte .D une façon générale, les esprits qui sont là  sont les plus bas, donc les moins sympas. Avec votre pendule, laissez le aller se caler sur les lettres d’un alphabet, il reste sur la lettre jusqu’ a ce que vous compreniez cette lettre puis il va vers une autre lettre et ainsi de suite pour former des mots puis des phrases plus ou moins bien construites ,c’est comme ça que j’ai appris à reconnaitre les plus mauvais esprits ils ont moins de capacités ,moins d’énergie à constituer un mot avec les lettres dans le bon ordre. Si vous voyez que le pendule oscille entre le H et le I   ça veut dire hihihi, il rigole, ça le fait rire de vous voir dans le pétrin à essayer, malgré un mal de tête, de replacer les lettres dans l’ordre  qu’il a fait exprès de modifier. S’il écrit qu’il s’appelle Paul, vous ne saurez jamais si c’est vrai .S ‘il écrit : quitte ta femme, vends ta maison, viens nous voir, bien sûr, ne l écoutez pas, ne prenez absolument rien de négatif, jamais. Vous verrez que les paroles positives sont rares et pas vérifiables  donc laissez tomber !

J’ai quand même eu des messages, des vrais, de mon fils, et d’autres, car j’ai eu des preuves, mais c’est tellement peu comparé  à toutes ces écritures, des pages et des pages tard le soir, pour se rendre compte qu’on s’est fait berner, ces esprits malins le sont bien plus que vous ! Donc  avec l’expérience, si  vous voulez avoir des nouvelles de vos défunts, allez voir  un medium .N’oubliez pas que si vous utilisez un pendule comme moi, c’est que vous êtes loin d’avoir les capacités d’un medium, car leurs informations sont conscientes, mais nous ont doit allez les chercher en prenant des risques façon apprentis sorcier !

La tranquillité, c’est de discuter, d’apprendre, de communiquer avec son inconscient, grâce à votre outil, votre pendule. Ne donnez pas de « petits » noms à votre pendule, ça évite d’appeler (du monde), appelez le simplement « pendule »et posant vos questions comme suit :

Dis-moi pendule, combien sommes-nous à discuter à l’instant ?

Faites compter votre pendule sur vos doigts, le pouce étant 1, et l’annulaire le 5.Il doit se caler sur 1 le conscient et l’inconscient sont la même personne c’est vous. S’il vous dit 2 ou plus, vous avez un souci de taille, vous êtes plusieurs dans votre tête, vous avez fait tourner les tables, ou vous êtes trop connectés vous pensez tellement parler à « quel qu’un » que vous êtes allé le chercher. Pour en être sûr, demandez à votre pendule de vous faire voir comment il fait pour vous dire « oui ».S’il vous dit « non »c’est que quel qu’un d autre s’est emparé de votre pendule, donc de votre esprit. Là, il faut consulter car votre pendule donc votre inconscient ne connait pas le mensonge, il dit toujours sa vérité ne vous mettra pas dans l’erreur, la plupart du temps, c’est une faute humaine, la convention n’ a pas été passée  correctement ,tous les mouvements du pendule se sont pas compris ,de ce fait, vous n’avez pas su lire ses mouvements car certains sont précis .C’est aussi par des  girations suspectes ,inhabituelles , qu’on s’aperçoit qu’ un autre esprit que le vôtre s’amuse avec votre pendule .Prenez l’habitude  de ne parler qu’ a votre outil et de l’appeler « pendule » car il est le lien, un pont, entre vous ,votre conscient et votre inconscient et personne ne s’interposera .La limite est faible car le seul fait de se demander « qui donne les réponses à mes questions ? » fait voyager votre esprit dans des univers dont peu de personnes en  connaissent les valeurs  donc prenez garde à bien rester les pieds sur terre ,chez vous ,chez nous…

Attention à la façon dont vous posez une question, exemple :

Dehors il  pleut, tu penses que je devrais sortir en teeshirt ?

Cette question est déjà caduque à la base, deux réponses possibles. Si c’est votre inconscient qui répond, votre pendule doit vous faire comprendre que « la question est mal posée » ou « qu’il y a un problème » (vite et fort côté négatif) en tous les cas il n y a pas de réponse à cette question. Dans l’autre cas, quand vous demandez « tu penses » vous demandez à qui ? C ‘est en  jetant en l’air des questions comme ça  qu’on espère que quelqu‘un va répondre , et il est possible que votre pendule vous donne une réponse ,et là ,effectivement ce quelqu‘un a répondu ,il a répondu à votre place ,vous ne saurez jamais qui c’est, de plus ces réponses sont généralement fausses ,altérées, pas complètes ou le pendule fera des mouvements disons »agités ».Toutefois j’ai remarqué que à la question :est ce qu’il fera beau demain ? Et la question : dis-moi pendule est ce qu’il fera beau demain ?d’abord  vous ne pourrez avoir une réponse « honnête » que si vous ne connaissez pas le temps de demain autrement dit, si vous avez vu la météo à la télé, ce n’est pas la peine, on ne pose pas de questions dont on connait déjà la réponse .Les deux questions demandent la même réponse. Faites le test vous-mêmes et vous verrez que le pendule réagit différemment. A la première question, la question est posée à qui veut bien répondre et a part votre conscient qui doit répondre vous laissez une porte ouverte .A la deuxième question, vous déterminez qui va répondre ce sera votre inconscient  qui sera le pont avec le pendule et là vous aurez la vraie  réponse et il n y a pas de place pour que quiconque réponde.     Vous pouvez continuer ou arrêter je n’ai pas à vous dire ce que vous avez à faire mais quand on a des souris chez soi, c’est qu’on a laissé la porte ouverte…