La valeur

L’outil donne une valeur immatérielle, la valeur est ce que représente une existence. La valeur prouve l’existence. Ce qui existe n’est pas forcement visible, comme les virus mais s’il y a une valeur elle appartient à une existence, ce qui n’existe pas n’a aucune valeur comme tout ce qu’on croit, les envies, les calculs. Une valeur est donnée à un prénom, un objet. La partie immatérielle de l’homme enregistre chaque minute qui passe dans le matériel. Après le décès du corps cette partie reste active, elle contient la vie du défunt, c’est ainsi que celui qui a accès peut visiter cette partie pour connaitre ce qu’il a vécu, cette partie ne meurt jamais, l’immatériel ne meurt pas, il ne peut pas mourir.

L’homme possède un logiciel simple, le fait de poser une question implique une réponse. Celui qui ne se pose pas de questions n’aura pas de réponses. L’homme matériel pose une question et son autre partie, l’homme immatériel répond. Celui que je suis n’existe plus, cela arrive à ceux qui ont été sauvés, la privation d’émotions empêche de se charger d’émotions inutiles crées par le mental qui se nourrit de ce qu’il voit et de ce qu’il entend, cela crée des croyances et ce qu’on croit n’existe pas, et n’arrivera jamais. La seule chose qui arrivera c’est ce qui est prévu.  Cela laisse la place à une autre ouverture, c’est l’union des deux mondes qui crée le déplacement du matériel comme le pendule. Quand l’homme pose une question, la réponse active le pendule en exprimant une valeur, l’homme doit décoder ce mouvement et ce qu’il en comprend est la parole de la petite voix qui ne peut pas parler. La réponse est toujours ce que vous devez savoir, et pas ce que vous envie de savoir. Ne modifiez pas cette réponse ça ne peut pas faire plaisir à celui à qui vous l’avez demandé. Le « on te dit ce que tu dois savoir » est une seule réponse qui passe par l’unique petite voix qui ne peut pas parler, cette réponse est toujours la meilleure, elle est adaptée à celui doit la comprendre, exemple : cinq carrés de chocolat sont dans une assiette, s’il y a dix personnes il y a aura une réponse pour chacune des dix personnes, une pourra les manger, l’autre non parce que trop de sucre pour son corps, l’autre l’alcool qu’il contient est déconseillé parce qu’elle prend des médicaments, ainsi de suite. Absolument tout le matériel possède une valeur, parce que l’homme a fait appel à sa partie immatérielle pour le fabriquer. Elle est la création, la solution, la réponse. La réponse est toujours l’exact autre côté de la question :

Si vous connaissez déjà la réponse à votre question, vous n’aurez pas de réponse

Si votre question est un mensonge, la réponse aussi

S’il n’y a pas de réponse, une non-réponse est une réponse, la question n’existe pas

Si vous êtes en colère, la réponse aussi

Si vous trichez, la réponse sera un mensonge

Vous pouvez faire ce que vous voulez de cette réponse, elle est pour vous, il ne vous sera rien demandé.

La réponse est générée en une voix unique, un fil tendu entre les deux mondes. Le monde immatériel contient ce qui ne peut pas mourir, mais qui existe, ce qu’il reste de nous après le décès est ici, cela crée la source, la grande bibliothèque où tout est écrit, c’est le savoir. Il n’y a que ceux qui savent qui répondent parce qu’ils sont les seuls à pouvoir déplacer du matériel pour s’exprimer. Ceux qui ont encore trop de valises à vider ne peuvent pas « faire des signes » ou déplacer du matériel.  Certains ne répondront jamais, c’est leur choix, d’autres n’auront la paix que quand ils auront envoyé la facture à ceux qui leur ont fait du mal. Le principe de la question réponse est simple et automatique : si on appelle Paul, c’est Paul qui répond. C’est toujours le bon Paul, le doute qui crée l’erreur est toujours chez l’homme. Seul un prénom qui existe répondra, ce qui n’existe pas ne peut pas répondre. Chaque objet ou prénom s’il existe possède son propre autre côté, c’est cette partie qui contient la valeur de ce que l’objet représente, il est représenté par cette valeur.

Parler est un ancien mode de communication car le monde immatériel se sert de tout le matériel disponible de le déplacer, de le remplacer, les humains compris pour vous faire comprendre ce qu’il a à vous dire parce qu’il ne peut pas parler. Chez nous ce sont des signes, c’est juste un moyen de communiquer.

La distance : la distance n’existe pas l’homme a tout ce qu’il faut en lui, ainsi cela sera effectif où qu’il soit

Le temps : Le temps est immatériel, il ne passe que quand on le compte, il est compté dans le matériel uniquement. C’est comme une pendule, elle a tous les engrenages pour compter le temps qui passe, elle l’affiche, il suffit de lire, si vous lisez l’heure des aiguilles ce sera juste, si vous lisez ce que vous croyez ce sera faux. La pendule ne peut pas mentir ni se tromper, l’immatériel est comme ça. Les dates d’évènements futurs existent mais souvent ne sont pas avancées elles risquent créer des problèmes à ceux qui n’en avaient pas au départ.  Ce jeu de question-réponse ne connait pas de temps non plus. Il est donc possible d’y trouver votre route prévue, travail, environnement, famille. S’il est prévu que vous arrêtiez votre travail, ce sera en place et rien ni personne ne pourra changer cela.  Si vous faites des choix la mauvaise route est la plus facile, vos envies et ce que en quoi vous croyez ne seront jamais sur votre route, ce qui n’existe pas n’est noté nulle part. Le fameux « libre arbitre » (je fais ce que veux quand je veux) vous enverra dans un temps où avez décidé d’aller, où vous serez confronté à ce qui n’est pas prévu pour vous, le monde immatériel ne pourra pas accepter vos réclamations. Si dans votre vie vous êtes perdus, posez des questions, laisser tomber le matériel inutile et confiez votre avenir à celui qui sait et qui est en vous. Il vous répondra dès que vous lui laisserez une place, pendant une méditation par exemple quand le mental se tait. Dans vos rêves, ou au petit matin vous aurez les réponses sous forme de codes que vous retrouverez étalés dans la journée, ils seront en réaction et feront partie de votre environnement. Cela s’appelle la synchronicité. C’est l’union des deux mondes qui crée le déplacement du matériel. Là ou vos yeux se fixent, c’est là où il faut comprendre le code, la réponse est ce que vous comprenez de ce que vous voyez au moment où vous le voyez. Ainsi, c’est le matériel qui se déplace qui vient vers vous, des personnes vous disent ce que vous avez besoin de savoir parce qu’on leur a dit de le faire, vous achèterez la voiture qu’il vous faut, pas celle que vous avez envie, votre vie se régule, le mal d’avant va s’apaiser vous n’êtes plus tout seul. L’aide va se manifester dans tous les domaines, vous bénéficierez de facilités, la paix va remplacer la guerre, vous serez guidé pour faire les bons choix. Le seul guide qui change votre vie est en vous, les guides spirituels vous font dépenser tout ce que vous avez. Être guidé c’est accomplir un acte prévu sans se rendre compte qu’on a été aidé pour le faire. Les codes sont toujours matériels pour que l’homme les trouve, ainsi on tombe nez à nez sur un caillou en étant à la pêche avec un message de paix qui a mis de milliers d’années à se forger pour qu’il n’y ait que vous qui le trouviez parce que vous avez été guidé pour le trouver au milieu de millions d'autres.

                                                     Bien à vous, Rémi.